D’abord, je le rappelle, pour pouvoir exister, un jeu basé sur l’univers de Tolkien doit avoir obtenu l’agrément des autorités compétentes, différentes selon le contexte, et acheté des droits, bien sûr.

A partir de la sortie des films, vont apparaitre des jeux ayant obtenu les droits pour s’en inspirer, et dans lesquels les personnages auront le physique des acteurs, et les décors seront ceux des films.

Dès l'âge de 15 ans, Tolkien a commencé à élaborer des langages, bien avant d’écrire les romans dans lesquels ses personnages les utilisent.
Il affirme d’ailleurs ne les avoir écrits que pour avoir un cadre dans lequel utiliser ses langues.

Le cursus d'études de Tolkien avait fait de lui un véritable maître du langage. Latin, grec, hébreu, finnois, gallois, norrois... Son travail universitaire l'ayant amené à traduire les grandes sagas nordiques, entre autres, il avait une vision globale considérable des styles d'écriture.

Ceci ajouté à son propre talent et à son incroyable imagination aboutit à une œuvre aux styles d'écriture adaptés aux contenus. Style fluide et léger pour les livres destinés aux enfants (Roverandom, Monsieur Merveille, Lettres au Père Noël, le Hobbit... ), plus dense, épique pour le Seigneur des Anneaux, ancien pour les Contes et Légendes inachevés... et dans toute l'œuvre, dès que le cours de l'histoire le justifie, il incorpore des poèmes, des chansons...

L'idéal est bien sûr de les lire dans la langue d'origine, pour savourer le rythme, les rimes, la mélodie des mots... C'est une part importante de l'œuvre de Tolkien, à laquelle les admirateurs ne manqueront pas de s'attacher.

En l'an de grâce 2001 du 5ème âge de la Terre du Milieu, le magicien Peter Jackson permit aux admirateurs de Tolkien de découvrir leur univers se reflétant dans les salles de visualisation des palantiris. (autrement appelées "cinéma")

Dans la foulée, tous les artistes nains et elfes (quelques gobelins, aussi...) se mirent à l'ouvrage pour nous confectionner de superbes artefacts, que je vous invite à venir découvrir ici.

Sous-catégories