Parlons un peu musique, avec d’abord le compositeur des 2 trilogies de Peter Jackson : Howard Shore, compositeur canadien né en 1946.
Il a aussi collaboré avec David Cronenberg, Sydney Lumet, Martin Scorsese, etc…

Pour les 2 trilogies, il écrit de la grande musique symphonique, imaginant des thèmes particuliers pour les principaux lieux, léger pour la Comté, dramatique pour l’Isengard, oriental pour la Lothlorien. Et bien sûr un thème pour l’Anneau lui-même. Il fait appel à un chœur polynésien pour le thème de la Moria.
Il compose aussi la musique des chansons, qui seront interprétées par des artistes de renom, du monde de la musique moderne, comme Enya, Annie Lennox, ou classique, comme Renée Flemming.
Sans oublier l’acteur Billy Boyd, qui incarne le Hobbit Pippin, et qui interprète magnifiquement « Edge of Night » dans "le Retour du Roi", et « The last goodbye » dans « La bataille des 5 armées." A écouter en VO, bien sûr !

cdfellow      cdtower     cdreturn

Howard Shore recevra 3 oscars et 2 Golden Globes pour son travail sur la trilogie Seigneur des Anneaux.

2002 : Oscar de la meilleure musique de film : Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau de Peter Jackson
2004 : Oscar de la meilleure musique de film : Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi de Peter Jackson
2004 : Oscar de la meilleure chanson originale : Into the West dans Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi de Peter Jackson
2004 : Golden Globe de la meilleure chanson originale : Into the West dans Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi de Peter Jackson
2004 : Golden Globe de la meilleure musique de film : Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi de Peter Jackson.

Les films sont régulièrement projetés en ciné-concerts, avec un orchestre, un chœur et des solistes qui interprètent la bande son en live sous le grand écran pendant la projection.

La musique de Howard Shore est donnée en concert, en version "Symphonie du Seigneur des Anneaux", et j'ai eu le plaisir de l'entendre, dirigée par Howard Shore lui-même, en 2004 à Anvers.

CDHobbit1     CDHobbit2     CDHobbit3

 

Peter Jackson fera appel à lui pour son King Kong de 2005, mais ils n’arriveront pas à s’entendre. C’est finalement  James Newton Howard qui compose la BO du film, mais Howard Shore est présent dans le film, c’est lui qui dirige l’orchestre dans une des scènes, interprétant le thème du King Kong de 1933.

Quelle influence Tolkien a-t-il eu dans le monde de la musique ? Au milieu des années 60, les Beatles ont le projet de monter une comédie musicale autour du SDA, mais Tolkien mettra un veto absolu. Il déteste le rock, qu’il ne comprend pas.

Sans autorisation aucune, en 1967, Leonard Nimoy interprète « The Ballad of Bilbo Baggins ». Il ne porte pas ses oreilles pointues de Mr Spock, mais ses danseuses, oui, à voir sur YouTube si vous aimez le kitsch…

Dans les années 70, toujours sans son accord, Tolkien gagne la pop, comme dans les paroles de The Wizard, par Black Sabbath.
Robert Plant, chanteur du groupe Led Zeppelin et admirateur de Tolkien, saupoudre des références dans quelques titres : « Ramble On », sur l'album Led Zeppelin II (1969), « The Battle of Evermore », et  « Misty Mountain Hop », sur l'album Led Zeppelin IV (1971). Génésis chante peut-être Gollum dans "Stagnation" (album "Trespass" 1970).

Et quelques autres, plus ou moins connus.

Du vivant de l’auteur, le compositeur Donald Swann le contacte et lui rend visite en mai 1965 pour lui exposer ses travaux. Avec approbation et participation de Tolkien, il écrit un cycle musical basé sur huit poèmes : sept provenant du Seigneur des Anneaux et un des Aventures de Tom Bombadil.

En 1967, « The Road Goes Ever On » sort ainsi une première fois sous forme de livre de partitions, puis connaît deux rééditions en 1978 et 1993. Une captation est même effectuée, et devant la difficulté à se le procurer avec les années, un nouvel enregistrement paraît en 1995 avec l’aide de la Tolkien Estate néerlandaise. Il est important de noter l’implication de Tolkien lui-même dans la création de ce cycle musical, parce que c’est l’une des seules interprétations musicales de ses œuvres qu’il entend et qu’il semble apprécier. Vous trouvez quelques belles interprétations sur YouTube.

TheRoadGoesEverOn

Plus tard, le Tolkien Ensemble— collectif musical danois — sort quatre albums entre 1997 et 2005, tous basés sur les poèmes du Seigneur des Anneaux, avec l’approbation de la famille de Tolkien et de son éditeur, HarperCollins.
Ces albums reçoivent un bon accueil, mais restent pourtant particulièrement difficiles à se procurer, on en trouve un « best of » en téléchargement MP3 sur Amazon. À l’époque de la sortie du premier film de la trilogie de Peter Jackson, le Tolkien Ensemble est invité à jouer lors de l’avant-première à Copenhague. Les musiciens font là la rencontre de Christopher Lee, interprète de Saroumane, légendaire acteur dont la passion pour l’œuvre de Tolkien n’est plus un secret, et qui nous a quittés en 2015. De cette rencontre va naître une collaboration entre l’acteur/chanteur et la formation, qui conduira à sa participation régulière sur les albums du Tolkien Ensemble.

 

TolkienEnsemble

Le Tolkien Ensemble en 2007. A partir de la gauche : Dénise Stockman, Jenny Siri Dreijer, Tine Skat Matthiessen, Katja Nielsen, Øyvind Ougaard, Morten Ryelund, Nick Keir, Peter Hall, Caspar Reiff & Christopher Lee.
Jörg Iwer dirige The Hollywood Orchestra

Aujourd'hui, c'est souvent la musique de Howard Shore qui inspire les musiciens.

Il y en a beaucoup, bien sûr, mais j'ai envie de citer Peter Hollens, qui revisite les musiques des films fantastiques ou de fictions, ou de jeux vidéos, en interprétant toutes les voix. Il travaille souvent en collaboration avec la violoniste Lindsey Stirling. Mention spéciale à leur vidéo sur Star Wars. Et pour rester dans Le Seigneur des Anneaux / Hobbit : une belle démonstration sur la chanson "I see Fire" pour Peter Hollens, et un "Medley Lord of The Rings" pour Lindsey Stirling.

.Et aussi un orchestre toulousain : Neko Light Orchestra qui propose des concerts à thèmes autour de bandes originales de films, dont bien sûr Le Seigneur des Anneaux.

TheNekoLightOrchestra