JRR TOLKIEN : que lire ?

 

Dresser la liste de tout ce que Tolkien a écrit, ou de tout ce qu'on a écrit sur lui, est une tache ardue. En effet, Tolkien écrivit toute sa vie, et ses notes continuent à être publiées encore aujourd'hui.

 Certains sites font cela très bien, voir les liens à la section "Associations de Tolkienophiles".

Dans le cadre de l'exposition "Le Seigneur des Anneaux, de l'imaginaire à l'image", présentée à la Bibliothèque Nationale de France du 14 décembre 2003 au 15 février 2004, la BNF a réalisé une bibliographie recensant les ouvrages de et sur Tolkien présents dans les collections, en libre accès comme en magasins.
La première partie répertorie les ouvrages de Tolkien, la seconde, les études, biographies, filmographies… sur Tolkien et son oeuvre. (actualisé à 2003, bien sur...)

En tant que fan inconditionnelle, je lis tout ce qui le touche de près ou de loin, et nous trouverons ici un condensé de ces lectures. Les couvertures ne sont bien sur pas "contractuelles", les livres étant sans cesse réédités avec des visuels différents, pour la grande joie (ou le grand malheur !) des collectionneurs.


Il est de plus possible depuis peu de les acheter en version e-book, ce qui est un bel avantage pour les étagères, mais ne saurait satisfaire le puriste. Cependant j'avoue que, disposant de moult versions papier du "Hobbit", je trouve fort grisant de l'avoir en plus toujours avec moi sur mon smartphone...

J'ai donc commencé à remonter ma collection en e-books...

couvKindleHobbitEn  couvKindleHobbitFrNewTrad  couvKindleSDA1newTrad

Le Hobbit en VO, la nouvelle traduction en français du Hobbit, et de la première partie du Seigneur des Anneaux, devenue "La Fraternité de l'Anneau" au lieu de "La Communauté de l'Anneau", sortie en octobre 2014.

 
dragon      Le vaste débat des traductions...     dragonTest

 

Il faut savoir que tout n'est pas encore traduit, et que l'on peut formuler des critiques sur ce qui l'a été. Certains sites sont très durs avec, en particulier, le premier traducteur du Seigneur des Anneaux. En ce qui me concerne, je critiquerai plutôt l'éditeur, qui a confié la traduction des différents ouvrages à des traducteurs multiples, qui visiblement n'ont pas cherché à connaître les travaux de leurs collègues, ni l'esprit de l'auteur.

Cela nuit considérablement à l'ambiance, et empêche le lecteur de s'immerger durablement dans ce monde imaginaire. Par exemple, la même rivière s'appellera, selon les livres, Baranduin, Brandevin, Brandywine, Vin-De-Brandy... C'est d'autant plus détestable lorsqu'on considère le soin maniaque que Tolkien a apporté toute sa vie à la cohérence de son monde...

Il faut cependant respecter le travail des traducteurs, qui ne sont pas obligatoirement des spécialistes de Tolkien, mais des linguistes compétents, et très attentifs au sens voulu par l'auteur. Voir cette interview de Christine Laferrière.

 

Un espoir d'amélioration : un des petits-fils de Tolkien (Adam) se charge de certaines traductions des nouveaux livres en français. Et l'engouement suscité par les films du Seigneur de Anneaux, rallumé 10 ans après par les films du Hobbit, a incité l'éditeur à faire refaire une traduction pour les anciennes éditions. Mais alors là, nouvel inconvénient : pour ceux qui baignent dans l'œuvre depuis plusieurs décennies, les changements de noms propres sont déstabilisants...

 

Donc, à moins de lire couramment l'Anglais, il faudra renoncer à lire immédiatement l'intégrale, et savoir aussi que, 25 ans après la mort de l'auteur, ses descendants continuent à reprendre certains manuscrits et à les faire publier.

 

L'éditeur français de Tolkien, sauf pour le Hobbit, publié chez Stock, puis chez Hachette, est Christian Bourgois. Nous devons bien sur lui être reconnaissants de son travail, et de la qualité et de la beauté de ses éditions. Il s'avère cependant que son choix éditorial est plus dû à un concours de circonstances, des conseils d'amis, etc... On est loin de l'engouement fanatique que suscite généralement Tolkien. Vous trouverez ici un texte de Christian Bourgois, dans lequel il explique les débuts des publications et des traductions des œuvres de Tolkien...

 

Je propose un parcours de lecture destiné à ceux qui ne connaissent pas encore l'œuvre, et qui ne savent pas par quel bout la prendre. C'est aussi pour moi l'occasion d'inventorier ma bibliothèque...

 

œuvres de JRR Tolkien

Publications d'associations de "Tolkienophiles"

Publications sur JRR Tolkien et son œuvre

Illustrations et Cartographies

 

Oeuvres de J.R.R. Tolkien

 

Pour ma part, je commencerais par le Hobbit. Première édition en Angleterre en 1937, il faudra attendre 1969 pour une première édition en français (traduction Francis Ledoux), et 2012 pour une nouvelle traduction (Daniel Lauzon).

 

 couvbilbooriginal     couvbilbo1     couvHobbitUSA     couvbilit     couvbilboflamand     couvHobbitAnnote

 

Ici,  l'original, qui n'est pas, hélas, dans ma bibliothèque... mais vous pourrez le trouver pour environ 17 000€ sur internet... Puis mon premier exemplaire, (Hachette 1980), mon préféré... Illustré par Tolkien lui-même ! Un très laid Ballantine (USA) de 1982, une jolie édition italienne (2002)... Une autre flamande (2004)...  Et enfin le Hobbit Annoté, avec des annotations de Douglas A. Anderson, et la nouvelle traduction de Daniel Lauzon (2012).

 

couvbilbobd               couvhobbitrelief     couvhobbitrelief2

 

Autour du Hobbit : une version en bande dessinée, adaptée par Charles Dixon, illustrée par David Wenzel, première parution en Angleterre en 1990. Traduite par Thierry Cailleteau, publiée en 1991 par Glénat, en trois tomes. Il s'agit ici d'une édition France Loisirs de 1992 en un seul tome.

Et un très bel ouvrage "pop-up" animé, reprenant 5 scènes du roman, dessinées par John Howe : Casterman, albums Duculot, 1999, traduction de Monique Lebailly. (Parution anglaise Harper Collins 1999)

 

Ensuite, bien sur, l'incontournable Seigneur des Anneaux, première édition en Angleterre en 1954, en France en 1972... Pour rire un peu : les appendices ne sont traduits en français que depuis 1986, et la traduction est de Tina Jolas, alors que le SDA est traduit par Francis Ledoux... La nouvelle traduction de Daniel Lauzon commence à être publiée fin 2014.

Généralement en un seul tome, ou en trois : "La Communauté de l'Anneau" ("La Fraternité de l'Anneau" dans la nouvelle traduction), "Les Deux Tours", et "Le Retour du Roi". Cette séparation en 3 volumes est une commodité du premier éditeur. Le Seigneur des Anneaux est en fait constitué de 6 "livres", suivis d'appendices très intéressants. 

 

 couvSDA     couvSDAespagnol      couvcoffretSDA7      couvcomriga1  couvcomriga2

 

Ici une belle édition pour les illustrations d'Alan Lee, (Bourgois chez France Loisirs, 1995, dédicacé par Alan Lee himself...) la même en espagnol (2009), le coffret édition Millennium Harper Collins (1999), en 7 volumes, avec un CD de textes lus par le Maître, un collector ! Et une édition lettone de "La Communauté de l'Anneau" (2002) avec une étrange jaquette qui se déplie.

Mais lorsque je veux le relire, je choisis toujours la première version qui m'a été offerte en 1985 par des amis, en trois volumes, édition France Loisirs 1983 :

 

couvsdafl1985

Non, non, je n'en ferai pas le résumé.

Je dirai juste que si l'on ne doit lire qu'un livre de Tolkien, c'est celui-là ! Commencez-le de préférence à l'automne, un après midi où il pleut, et si vous avez quelques jours de congés devant vous.

Conseil : choisissez plutôt une édition en 3 volumes, c'est moins fatigant à tenir qu'un gros pavé de 1200 pages... (Si vous êtes fan des films de Peter Jackson, les 3 tomes sont régulièrement réédités en "poche" avec en couverture des photos des acteurs)

 

couv3sda      couv3sda2      couvSDA1rotk couvSDA2rotk couvSDA3rotk

 

Si vous êtes anglophone, vous avez de la chance : Le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux viennent d'être réédités en "poche" avec les couvertures des premières éditions, dessinées par Tolkien !

 

 couv3LOTR

 

Si vous avez aimé Le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux, vous êtes à présent terriblement en manque, cessez donc de tourner en rond, et courrez acheter Le Silmarillion. Première édition en Angleterre en 1977, en France en 1978 (traduction Pierre Alien). Publié 4 ans après la mort de Tolkien par son fils Christopher.


couvSilmaPoche     couvsilmarillion     couvsilmarusse     couvSilmaHobbitTomRusse    

Mon premier Silmarillion (J'ai Lu 1983), puis une belle édition illustrée par Ted Nasmith (Bourgois 1998). Et pour le fun, couverture du Silmarillion en russe (2001), je l'ai acheté à Moscou, mais je ne lis pas le Russe ! Et une autre édition russe qui regroupe Le Hobbit, le Silmarillion, et Tom Bombadil (2003). Ces éditions russes ont de superbes couvertures, mais pas d'illustrations à l'intérieur...

 

Cet ouvrage décrit la genèse de Arda, le monde créé par Tolkien. Pourquoi ne pas le lire en premier ? Etrangement, il me parait difficile de s'intéresser aux origines d'un monde que l'on ne connait pas. Personnellement, je ne suis vraiment "rentrée" dedans qu'après avoir lu plusieurs fois le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux. Mais alors là, par contre, c'est une véritable immersion.

Le Silmarillion déroule l'histoire de Arda à partir de sa création, sur trois "Ages" successifs, au cours desquels apparaitront certains personnages que l'on retrouve dans Le Hobbit et le Seigneur des Anneaux (qui se situent à la fin du 3ème Age), les Elfes vivant plusieurs milliers d'années. Donc, il éclaire l'intrigue des autres romans.

 

A ce stade, vous souhaiterez vous pencher sur les talents d'illustrateur de Tolkien.

 
couvdessins1     couvdessins2

 

Peintures et Aquarelles de JRR Tolkien

Texte de Christopher Tolkien 1979, traduit par Adam Tolkien en 1994.

JRR Tolkien Artiste et illustrateur

Wayne G. Hammond et Christina Scull 1995, traduit par Jacques Georgel en 1996.

 

Ces deux très beaux livres, en grand format, vous démontreront (le deuxième comporte beaucoup plus d'explications) que Tolkien, qui se disait piètre dessinateur, maîtrisait pleinement l'art de l'illustration. Un régal.

 

Si vous désirez à présent en savoir plus sur Tolkien, vous trouverez les références de plusieurs de ses biographies ICI.

 

Un peu de lecture, à nouveau : Contes et légendes inachevés, première édition en Angleterre en 1980, en France en 1982 (traduction Tina Jolas). Un volume pour chacun des trois Ages de Arda (certaines éditions les regroupent en un seul), encore des textes remis en forme par Christopher Tolkien, qui apportent des précisions sur Le Silmarillion ou le Seigneur des Anneaux. A relire systématiquement lorsqu'on relit Le Silmarillion.

 

couvContLeg1et2couvContLeg3

 

Presses Pocket (1992)

 

Faërie : regroupe des nouvelles publiées en Angleterre à partir de 1949. La première édition en France en 1974 (traducteur Francis Ledoux) comporte : "Le fermier Gilles de Ham", Smith de Grand Wootton", "Feuille, de Niggle", suivis d'une thèse "Du conte de fées". Ces histoires sont déconnectées des "Terres du Milieu". La dernière édition (2003) regroupe : "Le retour de Beorhtnoth" (trad. Elen Riot), "du conte de Fées", "Feuille, de Niggle", "le fermier Gilles de Ham", "Smith de Grand Wootton", "Mythopoeia" (trad. Elen Riot) et "Les aventures de Tom Bombadil" (trad. révisée par Céline Leroy). Les notes sont réalisées par Vincent Ferré, qui a coordonné cette édition.

Les Aventures de Tom Bombadil Première édition en Angleterre en 1962, en France en 1975 (traduction Dashiell Hedayat), ce sont des poèmes sur un personnage secondaire (mais non dénué d'importance) du Seigneur des Anneaux.

 

 couvfaerie   couvFaerie2   couvFaerie3   couvFeuilleNiggle   couvtom               couvTreeandLeaf

 

Mon premier Faërie (10/18 1978), puis un exemplaire Pocket (1992) trouvé à Moscou en 2013 (!!!), et la dernière édition de 2003, cet exemplaire est de 2014. Le conte "Feuille, de Niggle" seul chez Chardon Bleu éditions, collection Large Vision (1994), et enfin Les aventures de Tom Bombadil (10/18 1983).

 

Tree and Leaf, publié en 1964, est un recueil contenant "Du conte de fées" et "Feuille, de Niggle". Il est réédité en 1988 par Christopher Tolkien avec en plus le poème Mythopoeïa. Ce poème sera traduit par Elen Riot en 2003, et rajouté aux nouvelles éditions de Faërie, devenues Faërie et autres textes.

 

Achetez des éditions plus récentes que les miennes, qui ne seront pas dotées de couvertures "kitch" (ah! les seventies!) et sans rapport aucun avec le sujet...

 
couvRusseGeant     couvRusseGeant2

 

Je présente ici une curiosité : une édition russe (2012) qui comprend : Le Hobbit, Le Seigneur des Anneaux, Le Silmarillion, et Les Enfants de Hùrin !!! 33cm x 25 cm x 6cm !!! Une illustration pratiquement une page sur 2, des plus grands illustrateurs de Tolkien : Lee, Howe, Nasmith... imprimées en noir et blanc style "Gustave Doré"... Waow !

 

A tout moment, pour vous détendre, vous pourrez lire Roverandom : première édition en Angleterre en 1998, en France en 1999 (traduction Jacques Georgel). Les extraordinaires aventures d'un petit chien, conte inventé en 1925 pour consoler Michael Tolkien de la perte d'un petit chien jouet sur la plage... Tendre et rafraichissant.

 

Et pour les petits (et les grands), les aventures de Monsieur Merveille (Mister Bliss en anglais, rédigé à la fin des années 20, publié en 1982) traduction en 2008 par Pierre Grammont.

 

couvrover     couvRoverRiga          couvMerveille     MrBliss

 

Roverandom édition de 1999, et une édition lettone, achetée à Riga, qui ne porte pas d'année d'édition.

Les aventures de Monsieur Merveille, éditions La Mercurie (2008), avec le texte français à gauche, et l'original en anglais à droite, écrit à la main et illustré par Tolkien.

 

En décembre (ou en août, si Noël vous parait trop loin), vous lirez Les Lettres du Père Noël : première édition en Angleterre en 1976, en France en 1977 (traduction Gérard-Georges Lemaire).

De 1920 à 1939, à chaque Noël, les enfants Tolkien recevaient, directement du Pôle Nord, avec timbre et affranchissement, une lettre du Père Noël, contenant des illustrations, et les évènements survenus dans la vie du Père Noël depuis l'année précédente.

Des histoires très drôles, de très belles illustrations, une dernière lettre très émouvante (c'est le noël 1939, et les enfants sont devenus grands...) Un must, qu'il faudrait offrir à tous les enfants, de 1 à 111 ans...

 

couvperenoel     couvPereNoelNew

 

Mon édition (1984), qui comprend 15 lettres, et la nouvelle édition (2004), qui en comprend 30, et que je n'ai pas encore !

 

Et pour être sur d'avoir de la lecture pour de nombreuses années... sachez que Christopher Tolkien travaille sur la publication, à partir des textes de son père, d'une "History Of Middle Earth" (HOME), qui comporte 12 tomes... Cinq seulement sont traduits à ce jour :

 

Le Livre des contes perdus volume 1 (The Book of Lost Tales 1), (1983) traduit par Adam Tolkien en 1995
Le Livre des contes perdus volume 2 (The Book of Lost Tales 2), (1984) traduit par Adam Tolkien en 1998
Les Lais du Beleriand (The Lays of Beleriand), (1985) traduit par Elen Riot et Daniel Lauzon en 2006
La Formation de la Terre du Milieu (The Shaping of Middle-earth), (1986) traduit par Daniel Lauzon en 2007
La Route perdue et autres textes (The Lost Road and Other Writings), (1987) traduit par Daniel Lauzon en 2008
The Return of the Shadow (The History of The Lord of the Rings, volume 1) (1988) ;
The Treason of Isengard (The History of The Lord of the Rings, volume 2) (1989) ;
The War of the Ring (The History of The Lord of the Rings, volume 3) (1990) ;
Sauron Defeated (The History of The Lord of the Rings, volume 4) (1992) ;
Morgoth's Ring (The Later Silmarillion, volume 1) (1993) ;
The War of the Jewels (The Later Silmarillion, volume 2) (1994) ;
The Peoples of Middle-Earth (1996).

 

Un treizième volume est paru en 2002, The History of Middle-Earth : Index, reprenant ensemble tous les index des douze précédents volumes.

 

Paru en 1987, traduit en 2008 par Daniel Lauzon, "les étymologies" est associé à "La Route Perdue".

Extrait de la note de présentation : "Cette publication séparée est une invitation faite au lecteur pour qu’il découvre les Étymologies, extraites de La Route Perdue, cinquième volume de L’Histoire de la Terre du Milieu [...], et qu’il comprenne mieux les liens entre l’invention des langues et l’invention d’un monde chez Tolkien."

 
couvlcp1     couvlcp2     couvlais     couvetymologiestolkien     couvformationtdmPoche     couvrouteperduePoche

 

Ceux que j'ai...

 

couvReturn couvTreason couvTheWar couvSauronDef couvMorgothsring couvWarJewels couvThePeoples couvHOMEindex

 

...et ceux que je n'ai pas encore !

 

A consommer avec précautions. Si vous n'avez pas encore décidé de présenter une thèse sur Tolkien, vous pourrez vous contenter de lire les textes, et laisser de côté les notes et renvois...

Guettez le tome VI : Le Retour de l'ombre...

Il n'arrive toujours pas ! Nous voici donc condamnés à nous mettre à l'anglais, et donc, en plus de 8 tomes de HOME non traduits, voici quelques friandises :

 

(je publie un peu plus d'explications sur le contenu ces ouvrages, car ils sont déconnectés de la fiction "Terre du Milieu", donc moins connus, et démontrent, si cela était nécessaire, que Tolkien publiait également en tant que Professeur et philologue...)

 

couvfinnhengest     couvsirgawain

 

"Finn and Hengest : The Fragment and The Episode", de son titre complet, est un ouvrage de J. R. R. Tolkien, édité à titre posthume par Alan Bliss en 1982.

L'ouvrage présente deux textes en vieil anglais, "The Fragment", manuscrit publié en 1705 sous le nom "The Fight at Finnesburg" et "The Episode", composés des vers 1066 à 1159 du poème médiéval Beowulf, qui présentent tous deux une scène de bataille entre les Danes et les Frisons sur le lieu de Finnsburuh. Tolkien y étudie la relation entre les deux versions, ainsi que les relations entre les personnages historiques.

 

Sir Gawain and the green knight, Pearl, and Sir Orfeo, (édité par Christopher Tolkien en 1975)

"En 1925, Tolkien et Eric Gordon ont publié une édition annotée du texte en moyen anglais de Sire Gauvain et le Chevalier vert. Une seconde édition de ce texte, préparée par Norman Davis, a été publiée en 1967. Cet ouvrage est souvent confondu avec la traduction en anglais moderne du texte sur laquelle Tolkien travailla par la suite et qui fut publiée en 1975, peu après sa mort, avec ses traductions de Pearl et de Sir Orfeo. De nombreuses éditions de cet ouvrage indiquent Tolkien comme auteur plutôt que comme traducteur, et on voit souvent Sire Gauvain indiqué comme un de ses propres ouvrages."

En français à nouveau :

 

couvmonstres     couvchutearthur

 

Les monstres et les critiques et autres essais, édité par Christopher Tolkien en 1983, traduit par Christine Laferrière en 2006.

"Fées, dragons et chevaliers ; runes, poèmes, langues inventées ; c'est l'essence même du Seigneur des Anneaux et du Silmarillion qu'il nous est donné de (re)découvrir dans ces sept essais et conférences, sur le conte de fées et la fantasy, les langues ou la littérature médiévale.
Dans ces textes, rédigés entre 1931 et 1959, se déploie le caractère profondément humaniste, et souvent méconnu, de J. R. R. Tolkien, tour à tour lecteur, traducteur, linguiste, enseignant, et surtout créateur.
Ce volume inclut une nouvelle traduction de l'essai Du conte de fées."

 

La chute d'Arthur

La Chute d'Arthur (The Fall of Arthur) est un poème allitératif inachevé de J. R. R. Tolkien ayant pour sujet la légende arthurienne. Il a paru en 2013, dans une édition posthume réalisée par son fils Christopher, et a été traduit quelques mois plus tard par Christine Laferrière.

couvla legende de sigurd et gudrunPoche      couvEnfantsHurinPoche

 

La légende de Sigurd et Gudrun Deux grands poèmes (le Nouveau Lai des Völsung et le Nouveau Lai de Gudrûn), écrits au début des années 1930, racontent dans le style caractéristique de Tolkien les légendes nordiques de l'Ancienne Edda, les combats de Sigurd, la mort du dragon Fàfnir, l'histoire tragique de Gudrun et de ses frères, tués par la malédiction de l'or d'Andvari. Publié en 2009 par Christopher Tolkien, traduit en 2010 par Christine Laferrière.

 

Les enfants de Hùrin, publié par Christopher Tolkien en 2007, traduit par Delphine Martin en 2008, développe l'histoire évoquée dans le Silmarillion.

 

Publications d'Associations Tolkienophiles :

 

 bannierejrrvf2 "JRRVF", Tolkien en français

 Ce site présente l'Association "La Compagnie de la Comté", qui rédige "La Feuille de la Compagnie" (titre choisi en hommage au personnage de "Feuille, de Niggle", qui portait un soin méticuleux à la réalisation de ses ouvrages.)

Son but est de "promouvoir l'intelligence de l'oeuvre de JRR Tolkien"

 

couvfeuille     couvfeuille3    

 bannieretolkienetco2 Association "Tolkien and Co"

Créée pour défendre l'œuvre de Tolkien en France, l'Association a publié le bulletin "Le Tolkieniste" (les numéros 0 et 1 sont épuisés)

 couvtolk2couvtolk3couvtolk4couvtolk5

 

Publications sur JRR Tolkien et son œuvre

 

Par David Day :

L'anneau de Tolkien, les mythologies qui ont inspiré Tolkien. Avec de belles illustrations de Alan Lee, Christian Bourgois éditeur 1996, traduction de Jacques Georgel.

L'encyclopédie illustrée, 500 entrées alphabétiques, des cartes, des chronologies, et plein d'illustrations de 18 artistes différents ! Edité par Octopus en 2002, traduction Pascal Aubin, ci dessous édition de 2004 et édition espagnole.

 

 couvdavday     couvdavdayency     couvdavdayencyespagne

 

Par Vincent Ferré :

Tolkien : sur les rivages de la Terre du Milieu, éditions Christian Bourgois 2001

Présentation de l'univers du Seigneur des Anneaux, et nouvel éclairage de l'œuvre.

Tolkien, trente ans après (1973-2003) éditions Christian Bourgois 2004 (dédicacé le 5/11/2005)

Des articles, des entretiens, un véritable bonheur... une nouvelle immersion en Terre du Milieu...

Dictionnaire Tolkien, CNRS éditions 2012, une nouvelle approche, qui nous fait profiter de recherches récentes. Excellent !

Lire J.R.R. Tolkien : tout ce que vous ne savez pas encore sur Le Seigneur des Anneaux, de nouvelles clés pour comprendre la création de la Terre du Milieu, et la fantasy.

couvrivages     CouvTolk30ans     couvdicoferre     couvLireJRRTFerre

 

découvrez le site de Vincent Ferré : banniereferre

 

3 minutes pour comprendre l'univers de Tolkien par Gary Raymond, Le Courrier du Livre, 2013

 

couv3minutes

 

Impressionnant de trouver dans une série à vocation éducative (vulgarisation des grandes théories scientifiques, philosophiques...), un livre destiné à expliquer Tolkien aux néophytes...

L'ouvrage a le mérite de faire le tour complet du sujet, (l'homme, l'oeuvre, les influences reçues et données...) et n'apprendra rien aux spécialistes, mais ce n'est pas son but.

A regretter quelques répétitions, quelques illustrations étranges, et de nombreuses fautes, allant jusqu'à des contresens, qu'il faut sans doute imputer à la traduction.

 

The Road To Middle-Earth par Tom Shippey, Harper Collins 1982. (dédicacé à Birmingham le 12/8/2005)

Un commentaire indispensable sur les sources d'inspiration et les motivations de Tolkien, malheureusement pas encore traduit, mais revu et augmenté en 2003.

 

 couvshipeyrtme mon édition de 1992

 

Méditations sur la Terre du Milieu, 2011, recueil dirigé par Karen Haber, illustré par John Howe, traduit par Mélanie Fazi en 2003 pour Bragelonne.

21 auteurs à succés nous racontent leur relation personnelle avec la mythologie de Tolkien : George R R Martin, Raymond E Feist, Terry Pratchett, Robin Hobb...

 

couvMeditations

 

Tolkien et la grande guerre, par John Garth, 2004. Il explique l'influence de la guerre sur la vie et les écrits de Tolkien. Traduit par Johan-Frederik Hel-Guedj en 2014.

 

couvtolkgreatwar     couvtolkgrandguerre

 

"Acclamé par les critiques anglo-saxons, ce document exceptionnel attendait encore une traduction en France. Celle-ci vient de paraître chez Christian Bourgois, éditeur historique de Tolkien...
L'auteur, John Garth, est un des principaux spécialistes de la vie et de l'oeuvre de Tolkien. S'appuyant sur des lettres et des journaux jusqu'alors inédits et des états de service militaire, il dresse dans Tolkien et la Grande Guerre un portrait méconnu du jeune officier Tolkien et de la naissance de sa mythologie...
Le souvenir de ces épreuves ne sera pas sans conséquences sur sa destinée d'écrivain. Car du cataclysme qui frappa cette génération, de ce désastre individuel et collectif, Tolkien sut tirer les fondations d'une oeuvre certes sombre et violente, mais aussi empreinte d'espoir, de courage et d'amitié - autant de valeurs inculquées par la force des choses, au fil de ces terribles mois. (Julien Bisson - Lire, mars 2014)"
Celui-ci, je ne l'ai pas encore lu.

 

Un beau travail sur les langues : Edouard Kloczko a publié un recueil d'essais : "Tolkien en France" (dédicacé le 19/11/2005), et travaille sur "l'Encyclopédie de la Terre du Milieu", dont il a publié les 2 premiers tomes : "Dictionnaire des langues elfiques" et "Dictionnaire des langues des Hobbits, des Nains, des Orques". (dédicacés le 22/2/2003)

couvklo             couvdicklo

 

Plus d'infos sur le site de Edouard Kloczko - Elfique Info

 

Faeries toutes les Fantasy, revue publiée par les magnifiques éditions Nestiveqnen,  Hors Série n°1 (novembre 2001) "spécial JRR Tolkien", et n°1 (juin 2000) "dossier Tolkien".

 

couvFAERIES01     couvfaerieshs1s

 

JRR Tolkien le seigneur des écrivains, Lire, hors-série n°17, décembre 2013, de très bons articles, dont un entretien avec Vincent Ferré.

 

couvLireHS

 

JRR Tolkien, Maitre des anneaux, Stephen Grant, 2001.

 

dvdmasterrings

 

Voici un produit des plus étranges, qui a bien choisi son moment pour sortir... (2001) Un très joli coffret contient un très beau présentoir à 3 volets, dans lequel nous trouvons :

- 1 CD Rom sur Tolkien et son monde, avec d'excellentes interviews du Maître, et de très bons commentaires de spécialistes.

- 1 CD audio de Rick Wakeman (Yes) censé nous présenter "une ballade musicale dans les paysages de la Terre du Milieu, imaginée par Rick Wakeman". Un peu plus loin, on nous avertit que les titres, extraits de 2 albums, ont été renommés pour la circonstance. Et si l'on cherche sur internet le contenu de ces 2 albums, on découvre que l'un est consacré à l'Ile de Mann, et l'autre... à l'Egypte ! Enfin, bon, c'est de la bonne musique...

- 1 livret d'illustrations par les frères Hildebrandt, et là, on frise l'agonie... Bon, je déteste ce que font ces artistes du monde de Tolkien, je les verrais mieux chez Walt Disney, mais ça, c'est mon goût à moi... Le sommet, ce sont les titres des illustrations : Gandalf et le Barlog, Saroumane à Orthanz, Edwyn et le Nazgul, Le siège de Minas Tirtih ... ouf !

Bref, un produit dérivé... qui a vraiment dérivé !

 

Tolkien, les univers d'un magicien par Nicolas Bonnal, éditions Les Belles Lettres, 1998

 

couvbonnal

 

Je ne fais pas de commentaires, on dirait que son Tolkien n'est pas le même que le mien...

 

Des parodies :

 

L'essayeur des anneaux, Collectif, éditions Delcourt, octobre 2003. Quelque peu irrévérencieuse, voici une parodie en BD, puristes et sérieux s'abstenir, à voir comme une curiosité liée au mythe...

Lord of the ringards, Beard et Kenney, 1969, traduit par Karim Chergui et Alain Névrant pour Bragelonne en 2001. Fripon, poussé par le magicien Grandpaf, doit sauver les Paires du Milieu du maléfique Salkon...

 

couvessayeur     couv lord of the ringards

 

 Et si les soirées sont vraiment trop longues, après avoir tout lu :

 

Vous croyez tout savoir sur Le Seigneur des Anneaux ? 1200 questions, 2002, traduction par Thomas Bauduret pour Pocket Junior 2003 : testez vos connaissances...

Clés pour le Seigneur des Anneaux, Catherine Bouttier-Couqueberg, Pocket, 2002 : mettez vos idées au clair avec un guide de lecture bien fait, dont on trouvera toujours bon usage !

Trouver Dieu dans le Seigneur des Anneaux, Kurt Bruner et Jim Ware, 2001, traduit par Monique Walker pour Salvator, 2005. "Les auteurs proposent de retrouver les plus belles scènes du Seigneur des Anneaux et de les regarder à la lumière d’épisodes ou de grands personnages de la Bible." Acheté pendant une visite de l'Abbaye de Sénanque, ça ne s'invente pas, juste feuilleté jusqu'à présent : peut-être pas si mal, finalement...

couvquizzetcles     couvtrouverdieu

 

Illustrations et cartographies

La présentation de l'œuvre de Tolkien serait incomplète sans un certain nombre de dessins et de cartes qui viennent lui donner encore plus de vie.

Lui même en dessina un grand nombre, qui sont généralement insérés dans les éditions du Hobbit, du Seigneur des Anneaux et du Silmarillion. En voici d'autres...

 

Pour commencer, 2 livres d'art, de deux des plus grands illustrateurs de Tolkien, dont les travaux ont servi à la conception de la Terre du Milieu des films de Peter Jackson. Deux voyages extraordinaires...

 

Art Book, de John Howe (Nestiveqnen 2004), préfacé par Viggo Mortensen (Aragorn), présente aussi d'autres univers (l'Assassin Royal, Conan, la Table Ronde...) (dédicacé)

Cahier de croquis du Seigneur des Anneaux, de Alan Lee, traduit par Delphine Martin et Vincent Ferré en 2006 pour Christian Bourgois, préfacé par Ian Mac Kellen (Gandalf) (dédicacé 21/10/2006)

 

couvHoweArtBook     couvLee

 

Pour apporter notre propre touche à cet univers, 2 "carnets de voyage" de Sam Gamgee, illustrés mais laissant de la place pour des dessins ou des notes. Michael Green pour Running Press, 1978 et 1979 :

 

A Hobbit's journal being a blank book with some curious illustrations of friends and foes of the Nine Companions, from the collection of Sam Gamgee

A Hobbit's travels being the hitherto unpublished travel sketches of Sam Gamgee with space for notes

 

couvSketchHobbit     couvSketchSam

 

The Atlas of Middle-Earth, par Karen Wynn Fonstad, éditions Grafton, 1992, malheureusement toujours non traduit à ce jour.

Le travail remarquable d'une cartographe professionnelle, professeur d'université, qui a réalisé les cartographies d'autres mondes imaginaires (Pern, Dragonlance, Forgotten Realms...)

 

couvatlas

 

L'Atlas du Seigneur des Anneaux : un autre atlas célèbre, celui de Barbara Strachey, publié en 1981.

Ma version est une édition de 2003, traduit par Régis Habert, et enrichi des dessins de Jérôme Lereculey, pour les éditions BFB.

 

couvAtlasStrachey

 

Deux cartes illustrées par John Howe, accompagnées de livrets traduits par Jacques Georgel d'après Brian Sibley, éditions Christian Bourgois, 1995 et 1996.

La carte de la Terre du Milieu correspond plutôt au Seigneur des Anneaux,

La carte du Hobbit, nouvel aller-retour, couvre évidemment, le périple de Bilbo.

couvcartes

 

Je termine par la très belle carte de la Terre du Milieu que réalisa Pauline Baynes, illustratrice, sur les indications de Tolkien.

Pauline Baynes réalisa également les illustrations de la série "les Chroniques de Narnia", écrite par C.S. Lewis, qui fut un grand ami de Tolkien. Et un des auteurs préférés de J.K. Rowling, l'auteur de Harry Potter, tiens, tiens...

middleB